fbpx

Aujourd’hui notre monde évolue de plus en plus vite et c’est aussi le cas de notre profession.

Face à cela, il est important que la parfumerie garde son identité et ses spécificités. Son langage parfois si poétique nous permet de maintenir le lien entre le passé, le présent et construire l’avenir.

 

Absolu

Extrait qui provient de concrètes ou de résinoïdes. Ces derniers sont dilués dans de l’alcool éthylique puis ensuite glacé à -15°C. L’extrait est ensuite filtré puis concentré par distillation pour éliminer l’alcool. Les absolus sont considérés comme très riches pour la création des compositions parfumées.

 

Accord

Un accord en parfumerie est le résultat du mélange de plusieurs matières premières. L’ équilibre et la qualité de cet accord créé une odeur unique, définissant le cœur du parfum.

 

Alambic

L’alambic est l’instrument qui a permis de développer la distillation, processus d’extraction par la vapeur d’eau. La distillation de la lavande par exemple permet de séparer l’huile essentielle de lavande et l’eau florale.

La cuve contient un panier dans lequel sont placées les matières à distiller. Les végétaux sont traversés par la vapeur. Celle-ci chargée des molécules odorantes suit son chemin dans le col du cygne où les gaz carboniques de la vapeur se mélangent aux molécules odorantes. Le tout est refroidi dans le circuit du serpentin et est récupéré dans le vase florentin qui reçoit et l’eau florale et l’huile essentielle qui flotte à la surface. Un bec, robinet situé au haut du vase permet de récupérer l’huile essentielle alors que le robinet placé au bas du vase permet de récupérer l’eau florale ou l’hydrolat.

 

Alcool

Dans le secteur du parfum, l’alcool éthylique est un solvant neutre qui est généralement utilisé comme support dans les différents types de parfum. Il est intéressant car étant neutre, il n’interfère pas avec les molécules olfactives du concentré de parfum.

Il est généralement produit à partir de fruits ou légumes, qui en fabriquent naturellement par la fermentation. Cette réaction se produit quand les levures dégradent les sucres contenus dans les fruits ou légumes.

 

Aldéhyde

En parfumerie, ce nom est utilisé surtout pour désigner les aldéhydes aliphatiques (produits de synthèse). Leur utilisation marquée est à l’origine des parfums de type dit aldéhydes.

Les aldéhydes sont caractérisés par des odeurs grasses, chaudes et savonneuses, leurs odeurs nous font penser à l’odeur du pressing et du fer à repasser chaud.

 

Ambre

Matière animale plus communément appelée ambre gris qui a pour origine une sécrétion formée dans l’estomac des cachalots.

 

Ambré

Parfums avec des notes chaudes, douces, sucrées et vanillées avec un sillage très marqué. Souvent utilisé pour signer des parfums orientaux sensuels et séducteurs

 

Ampleur

Sensation de volume qui allie une sensation d’intensité et de richesse.

 

Analyse

Etude physico-chimique d’une substance odorante pour en connaître la nature et identifier les composants.

 

Anosmie

Privation d’odorat

 

Aromatique

C’est la famille des ingrédients aromatiques tels que le thym, la lavande, le romarin, typique des parfums masculins. Elle est souvent accompagnée d’accords hespéridés ou épicés.

 

Arrondir une composition

Métaphore qui tente d’exprimer le travail final du parfumeur pour donner à sa composition une belle harmonie et un bel accord de ces composants.

 

Artificiel

Il s’agit de la construction d’une note de manière artificielle, cette reconstitution est opposée aux ingrédients d’origine naturelle.

 

BAIES ROSES

Autrement appelé « poivre rose », les baies roses font partie de la famille des poivres. Elles viennent de différentes régions du monde comme Madagascar, l’Ile de la Réunion etc.

 

BENJOIN SIAM

Sève de l’arbre à Benjoin originaire d’Indochine. Elle est récoltée en Malaisie au Vietnam et au Laos. Elle est de consistance semi-liquide et peut devenir très dure voire cassante une fois solidifiée. Son odeur est vanillée, résineuse etc.

 

BERGAMOTE

Elle est issue d’un croisement entre le citronnier et le bigaradier, l’oranger amer. Son écorce est beaucoup plus fine que celle des autres agrumes, même que celle du citron. Elle arrive tardivement en Europe du sud où elle apparaît à la fin du XVIème siècle sous le nom de bergamotto, probablement d’Inde du sud par l’Egypte ou les îles grecques. Elle serait le seul citrus cultivé d’origine européenne. Elle n’est pas connue à l’état sauvage, elle est probablement le résultat d’une ou plusieurs greffes.

 

BIOLOGIE VÉGÉTALE

Discipline scientifique qui étudie le cycle reproductif des espèces végétales.

 

BIOTECHNOLOGIE

Science basée sur la recherche génétique. Création de molécules olfactives par méthode biologique

 

CAPITEUX

Expression qui se dit d’un parfum, d’une composition, d’une odeur qui alerte les sens. Un parfum capiteux donne un effet qui monte à la tête, qui produit une certaine ivresse

 

CARACTÈRE

Ce qui rend unique un parfum, un accord, une note.

 

CARDAMOME

De la même famille que le gingembre, le curcuma et le galanga. Les capsules de couleur vert amande clair, blanche quand elles sont lavées, sont serrées en petite grappes sur les branches. Ces petites capsules contiennent entre 15 -20 graines de couleur noire. Ce sont de ses graines qu’on extrait l’huile essentielle utilisée en parfumerie, de la variété minuscula. La production mondiale évaluée à environ cinq tonnes par an est très restreinte.

En parfumerie, c’est un produit cher et typé qui n’est utilisé qu’avec parcimonie en parfumerie. C’est une note de cœur à la fois douce, chaude et épicée qui la rend très séduisante en composition dans les parfums floraux, les chyprés. Elle s’accord bien dans les eaux fraîches, les parfums masculins à note conifère.

 

CHYPRE

Appellation qui provient d’un parfum que François Coty a intitulé en 1917. Ce parfum a été le précurseur d’une grande famille de parfums boisés basés sur des notes de mousse de chêne, ciste, labdanum, patchouli et bergamote.

 

CIRE

Matière végétale grasse non soluble dans l’alcool présente dans les concrètes

 

CLASSIFICATION DES PARFUMS

Méthode de regroupement des différents parfums dans des familles olfactives spécifique en fonction de leur constitution.

 

COEUR, NOTE DE COEUR

Chaque parfum évolue avec le temps…

Il se compose de notes de tête, perceptibles pendant 30 min après vaporisation du parfum, de notes de cœur dominantes pendant 4h, et de notes de fond rémanentes pendant 6h et plus.

 

COHOBAGE

En raison du peu de rendement obtenu par certaines matières odorantes comme pour la rose (un 1/5 du produit final) fait qu’on réalisera une deuxième distillation avec l’eau florale restante c’est l’étape appelée «cohobage». On obtient alors une seconde huile (les 4/5 restants) au profil olfactif différent mais contenant également de l’alcool phényléthylique. Après filtration des huiles on les mélange pour obtenir davantage de rendement.

 

COMMUNELLE

Méthode de mélange méticuleux de différents lots d’une même huile essentielle qui permet d’avoir une qualité constante lorsque certaines récoltes sont moins bonnes que d’autres

 

COMPOSANT

Matière qui rentre dans la formulation d’un parfum.

 

COMPOSITEUR

Même si à l’origine ce terme est apparenté au domaine de la musique, un compositeur peut être celui qui crée les parfums

 

COMPOSITION

Ce terme est utilisé pour parler d’une association entre plusieurs produits (naturel, synthétique). Il nomme aussi la finalité du travail du création de parfum.

 

CONCENTRÉ

On appelle concentré la composition parfumée avant d’être mélangée à l’alcool. Le mélange ensuite avec de l’alcool à des dilutions différentes donnera naissance à des eaux de Cologne, eaux de toilette, eaux de parfum, parfums ou extraits de parfum.

 

CONCENTRER

Décupler l’intensité  des éléments olfactifs dans une composition parfumée.

 

CONCRÈTE

Cette technique consiste à placer les fleurs dans une grande cuve appelée «extracteur». On passe ensuite le contenu au solvant, c’est l’hexane qui est privilégié. De nature très volatil, l’hexane va «entraîner» les molécules odorantes hors de la plante. On effectue ce lavage trois fois de suite à basse température pour capter le maximum de composés olfactifs. Le solvant parfumé est récupéré. Sous vide, on porte le solvant à ébullition, qui va permettre son évaporation. Celle-ci nous laisse un corps gras fait de cires imprégnées des molécules odorantes de la plante, qui se solidifie à l’air libre et à température ambiante. Cette pâte appelée «concrète» est ensuite lavée et purifiée à l’alcool. On élimine ensuite l’alcool dans un concentrateur. Il ne restera à la fin plus qu’un liquide appelé «l’absolue ». Végétaux concernés: toutes les matières délicates, comme le jasmin, la rose, la fleur d’oranger, la fève tonka, le mimosa …

 

CONSERVATEUR

Composé chimique mis dans un produit dans le but de retarder sa péremption et/ou son oxydation

 

CONSERVATION

Assortiment de moyens mis en place pour maintenir les qualités et aspects des produits de parfumerie.

 

CORPS

En parfumerie, le corps peut désigner la note de cœur. Chaque parfum évolue avec le temps…

Il se compose de notes de tête, perceptibles pendant 30 min après vaporisation du parfum, de notes de cœur dominantes pendant 4h, et de notes de fond rémanentes pendant 6h et plus.

 

COSMÉTIQUE

Ensemble des produits utilisés pour nettoyer, entretenir et embellir les parties externes du corps humain. Ces produits peuvent s’apparenter à des produits de toilettes, des soins beauté etc.

 

CRÉATION

Intitulé qui définit le processus créatif donnant naissance à une nouvelle composition parfumée par le parfumeur-créateur, qui vient de son imagination, son expertise ainsi que l’évolution des tendances.

 

CUIR

Les notes cuirées en parfumerie sont des doeurs sèches qui ressemblent à l’odeur du cuir (fumée, bois brûlé, bouleau, tabac...)

 

DÉPART ou note de tête

Chaque parfum évolue avec le temps…

Il se compose de notes de tête, perceptibles pendant 30 min après vaporisation du parfum, de notes de cœur dominantes pendant 4h, et de notes de fond rémanentes pendant 6h et plus.

Les notes de cœur sont de petite molécules, légères et volatiles d’où leur perception dans une durée limitée.

 

DILUER

Permet de réduire la puissance d’une composition parfumée.

 

DISSONANCE

Se dit pour un parfum qui ne trouverait pas d’harmonie entre ses différentes notes.

 

DISTILLATION

Distiller est un mot qui vient de l’arabe qui veut dire séparer. On capte d’abord la vapeur de l’eau, puis l’essence des matières odorantes de la plante et enfin on sépare l’huile essentielle de l’eau florale. La distillation se fait grâce à l’Alambic, appareil destiné à la séparation de produits par chauffage puis refroidissement.

 

DISTILLER

Action à la vapeur d’eau pour recueillir des substances odorantes (huiles essentielles) contenues dans les matières premières naturelles

 

DOMINANTE

Il s’agit de la substance odorante la plus présente d’un point de vue olfactif dans une composition.

 

DOSER

Régler, lors d’une création, la bonne quantité des différents composants d’un mélange pour avoir le meilleur rendu olfactif.

 

EAU DE COLOGNE

A la fin du XVIIème siècle, l'oranger amer, le bigaradier, entre dans une eau parfumée, appelée «Aqua admirabilis» produite au couvent Santa Maria Novella de Florence. Elle est composée d'essence d'oranger amer, de cédrat, de bergamote et de citron, de romarin, de mélisse, de lavande et de fleur de néroli. Un dénommé Feminis, marchand ambulant- droguiste colporteur, va acheter cette eau au couvent. Il arrive à Cologne où réside une partie de sa famille. N'ayant pas d'héritiers, Feminis transmettra cette recette à son petit-neveu, Gian Maria Farina qui possède déjà une petite distillerie. Ce dernier va refaire cette recette et lui donner le nom Aqua admirabilis Colonae. Ce n'est qu'au siècle suivant que l'eau de Cologne va connaître une diffusion véritablement européenne.

L’eau de Cologne est une eau fraiche et légère avec une concentration de parfum très faible allant de 3 à 5%. Principalement élaborée autour de notes hespéridés, fruitées ou florales, l’eau de Cologne ne reste pas longtemps sur la peau. Du fait de sa faible concentration en parfum, elle reste la moins chère du marché. C’est l’idéal pour se rafraichir plusieurs fois pendant les journées chaudes de l’été.

 

EAU DE ROSE - EAU DE FLEURS D’ORANGER, etc.

C'est l'eau qui a été utilisée pour la distillation qu’on appelle eau de rose suite à une distillation de roses ou hydrolat de rose. Séparée des huiles essentielles, cette eau reste néanmoins légèrement odorante et chargée plus faiblement d’actifs.

 

EFFLUVE

Emanation qui surgit directement d’une composition.

 

ÉMANATION

Arôme qui se libère d’une matière première.

 

EMBAUMER

Libération d’une odeur chaude et balsamique.

 

ENFLEURAGE

Cette méthode est intrinsèquement liée à la parfumerie grassoise. Elle en a fait sa réputation à travers le monde. Ce procédé consistait à laisser macérer les fleurs dans une couche de graisse froide inodore, préparée pendant l’hiver, sur des châssis vitrés, qui seraient empilés les uns sur les autres. Ces piles pouvait atteindre3-4m. de hauteur. Les fleurs étaient changées régulièrement ce qui explique cette nombreuse main d’œuvre et la quantité de fleurs demandées. Une fois la graisse saturée d’odeurs, elle étaient chauffées à très faible température et filtrée. On obtenait un parfum solide qui était ensuite lavé à l’alcool afin de dissoudre les graisses et de révéler les molécules odorantes.

 

ÉQUILIBRE OLFACTIF

Accord harmonieux d’éléments olfactifs où aucune odeur ne prend le dessus sur les autres.

 

ÉVAPORATION

Processus d’un liquide qui devient gazeux et qui est souvent accompagné d’une odeur. Plus le caractère de la substance est volatile, plus rapidement va se produire l’évaporation.

 

EXALTER

Valoriser dans une composition parfumée une ou plusieurs notes.

 

EXHALER

Dégager un parfum.

 

EXPRESSION

Méthode d’extraction des huiles essentielles grâce à un pressage à froid d’écorces ou de bois.

L’expression à froid : cette technique est réservée aux agrumes, elle ne requiert pas de chauffage, contrairement à la distillation. Le produit obtenu est donc fidèle à l’odeur de la matière première, peu dénaturé, sans artefact de cuisson des molécules. L’industrialisation va imiter les gestes et les principes physiques que les Grecs anciens faisaient en grattant le zeste avec la pierre ponce et en récupérant l’essence directement en pressant l’éponge. Dans un extracteur qui contient de grands disques râpeux les citrus sont mis à l’intérieur. Par l’électricité, la machine fait tourner ces râpes qui extraient l’essence contenue dans les poches sécrétrices sur le zeste du fruit. Ce qui en sort est appelé essence et non huile essentielle.

 

EXTRACTION AU CO2

Développée dans les années 70 c’est une méthode qui restitue fidèlement l’odeur du végétal. L’extraction au CO2supercritique repose sur la compression du gaz carbonique qu’on envoi dans les cuves qui contiennent la matière première, jusqu’à ce qu’il atteigne l’état de fluide. Dans cet état supercritique, le gaz agit comme un solvant sélectif, entraînant les composés qu’il dissout. Une fois les composés récupérés, le CO2 redevient gaz par dépressurisation et ne laisse dans l’extrait aucun résidu.

Inodore, non polluant, non toxique, le CO2 supercritique est de plus en plus utilisé pour l’extraction des végétaux comme une alternative écologiquement viable aux solvants organiques de type hexane. Les températures du processus restant relativement basses de 31°C, les composés odorants ne sont pas altérés par la chaleur. Elle est surtout utilisée pour les épices. Fidèle aux principes de la chimie verte, ainsi qu’au profil aromatique originel de la plante, l’extraction au CO2 est plébiscitée par certaines marques soucieuses de donner une certaine image non polluante. Elle est compatible avec l’agriculture biologique, toute fois elle a un coût énergétique dû à la compression du gaz.

 

EXTRAIT

Entre eau de toilette, eau de parfum ou parfum, l’extrait de parfum est le produit le plus concentré. Entre 20 et 40% de concentration, il est le haut de gamme dans la famille des parfums !

Il n’y a pas de législation sur les dénominations en parfum mais les usages de la profession nous guident, en comparaison une eau de Cologne est concentrée autour de 3 à 5%, une eau de toilette entre 8 et 12% et une eau de parfum entre 13 et 20%.

 

EXTRAIRE

Extraire les molécules olfactives grâce à différents procédés : Enfleurage, distillation, expression, fluide supercritique …

 

FILTRER

Opération qui consiste à retirer les parties en suspension non solubles d’un produit grâce à un filtre en tissu, papier etc.

 

FIXATEUR

Désignation d’éléments olfactifs d’origine naturelle ou synthétique à forte surcharge moléculaire qui servent à améliorer le caractère d’une composition et à rendre sa rémanence plus longue

 

FLEUR D'ORANGER

Principalement cultivée au Maroc et en Tunisie, la Fleur d’Oranger pousse autours de la Méditerranée. Son odeur est florale, poudrée, sucrée, beaucoup moins frais que le Néroli. Cette essence est obtenue par extraction aux solvants volatils des fleurs d’oranger

Présente sur tout le pourtour méditerranéen, la Fleur d'Oranger est principalement cultivée au Maroc et en Tunisie. L’Absolue de fleur d’oranger est obtenue par extraction aux solvants volatils des fleurs de l’oranger bigaradier. Son odeur est florale, cireuse, verte, poudrée, sucrée, plus lourde et moins fraîche que l’essence de Néroli.

 

FLEURER

Mot ancien qui définissait l’action de sentir une odeur

 

FLORAL

Terme pour qualifier une odeur de fleur.

 

FOND (Note de)

Chaque parfum évolue avec le temps…

Il se compose de notes de tête, perceptibles pendant 30 min après vaporisation du parfum, de notes de cœur dominantes pendant 4h, et de notes de fond rémanentes pendant 6h et plus.

Les notes de fond sont faites de molécules, lourdes et peu volatiles, c’est elles qu’on sent parfois même le lendemain au détour d’un foulard ou d’un pull.

 

FRACTIONNER

Fragmenter par distillation les différents composants volatiles d’une huile essentielle.

 

FRAGRANCE

Originaire du latin, désigne une odeur parfumée. La caractéristique du mot fragrance, l’odeur est forcément plaisante.

 

GAMME

Classification des odeurs autour d’un concept olfactif de base. Ce terme fait également écho à l’ensemble des éléments dont dispose le parfumeur.

 

GLAÇAGE

Procédé de refroidissement d’une solution alcoolique aux abords de zéro degré afin d’améliorer la précipitation des éléments les moins solubles pour avoir après filtration un produit le plus limpide possible.

“HEAD SPACE”

Pour répondre à la demande du consommateur qui demande toujours plus de naturel, l’industrie de la parfumerie va détourner dans les années 80, une technique utilisée pour analyser la composition des gaz dans la recherche du pétrole, ceci afin que le parfum donne l’illusion d’une fleur vivante. Une cloche de verre est installée en plein air, on y emprisonne une fleur sur pied pour analyser et identifier ses molécules. L’odeur de la fleur est déplacée par un courant gazeux avant d’être emprisonnée dans une cartouche absorbante qui permettra d’en reconstituer en laboratoire sa formule chimique.

 

HESPÉRIDÉ

Les Hespéridés regroupent les agrumes, les Citrus. A l’origine , les formes cultivées dérivent surtout des quatre taxons ancestraux, le cédrat (Citrus médica), le mandarinier sauvage (Citrus reticulata), le pamplemousse (Citrus maxima), et le papeda (Citrus micrantha).

Les notes des Hespéridés sont toujours toniques et légères. Ce sont résolument des notes de tête. Les notes fraîches des agrumes apportent du « peps », de la vie, de la joie et de la légèreté aux parfums plus classiques.

 

HUILE ESSENTIELLE (ou Essence)

Substance odorante extraite des végétaux grâce à la distillation soit par expression.

 

HYPEROSMIE

L'hyperosmie est l'exacerbation de l'odorat. Cela arrive parfois chez les femmes enceintes !

“IFRA”

Diminutif de l’association « International Fragrance Association ». Il s’agit d’une institution créée en 1973 qui préconise l’emploi de certaines matières olfactives. Ces préconisations sont basées sur plusieurs travaux de recherche du RIFM qui a pour but de protéger les consommateurs.

 

“I.N.”

Diminutif « Identique Nature ». Il désigne les molécules de synthèse qui reproduisent les molécules d’origine naturelle. Ex : une molécule d’origine synthétique de thym.

 

INFUSION

Très utilisée dans l’Antiquité, l’infusion est une méthode de macération ancienne entre un élément solide ou pâteux et un liquide chaud, comme de l’alcool ou de l’huile, comme une infusion de thé.

Après être refroidi, le contact entre la matière sèche et le liquide doit durer, souvent autour de 6 mois, raison pour laquelle ce procédé onéreux n’est plus utilisé aujourd’hui.

 

INGREDIENTS D’ORIGINE NATURELLE

Ingrédients qui proviennent de la nature, soit d’origine végétale soit d’origine animale. Dans les ingrédients d’origine naturelle nous avons en parfumerie de multiples ingrédients : des fleurs, des fruits, des feuilles, des épices, des rhizomes, des écorces, des bois, des résines … Il y a environ 500 matières premières à disposition vs 5000 quand on ajoute les ingrédients d’origine synthétique.

 

INGREDIENTS D’ORIGINE SYNTHETIQUE / DE SYNTHESE

Les ingrédients d’origine synthétique sont issus de la pétrochimie, donc du pétrole. Par diverses réactions chimiques, on obtient des ingrédients prêts à être intégrés dans des formules de parfums ou de cosmétiques.

Généralement plus abordables et plus facilement stabilisables en formulation, ces ingrédients développent les possibles en matière de création en élargissant la palette du parfumeur (5000 ingrédients disponibles vs 500 en naturel)

Ces matières premières permettent de créer de toute pièces des odeurs inexistantes dans la nature, de reproduire des odeurs de la nature ou de capturer des odeurs naturelles impossible à extraire comme c’est le cas pour le lilas, le muguet ou encore la jacynthe (cf les fleurs muettes)

 

ISOLAT

Matière olfactive qui est obtenue par distillation fractionnée.

JUS

Jargon du parfumeur désignant le parfum (la solution alcoolique de la composition parfumée).

 

LIGNE

Collection de produits dérivés d’un même parfum, vendus sous la même dénomination.

Nous voyons depuis quelques années de nombreux lancements appelés flankers qui sont des versions légèrement différente du parfum initial mais qui garde tout ou partie du nom du best seller.

 

LINÉAIRE

Un parfum est linéaire lorsque son odeur présente le même rendu olfactif tout le long de son évaporation.

 

LOUCHE

Se dit d’un parfum présentant des impureté et qui manque de limpidité.

MACÉRATION

Phase de fabrication du parfum qui consiste à mélanger l’alcool et le concentré durant une période plus ou moins courte.

 

MACÉRER

(voir MACÉRATION).

 

MATIÈRE PREMIÈRE

Elément de base d’une formulation en parfumerie.

 

MATURATION

Premier temps de repos après la mise au point d’un concentré avant la mise en alcool et la macération.

 

MÉMOIRE OLFACTIVE

Aptitude par laquelle le cerveau garde les souvenirs liés aux odeurs.

 

MOUILLETTE

(voir TOUCHE).

 

MOUSSE DE CHENE

Cette matière végétale se trouve en général sur les troncs de chêne présents dans les régions humides. Elle peut être aperçue en France (Massif Central), en Yougoslavie et au Maroc. Extrait grâce aux solvants, on obtient la concrète dont on extrait l’absolu par extraction à l’alcool. Cet extrait peut avoir une odeur de mousse, boisée, marine etc.

La mousse de chêne se développe sur les troncs et les branches de chêne dans les régions humides. Elle est récoltée en France (Massif Central), au Maroc, en Yougoslavie. L’extraction aux solvants permet d’obtenir la concrète dont on tire l’Absolue par extraction à l’alcool. Son odeur est caractéristique : puissante odeur terreuse de mousse, d’humus, boisée champignon, aux inflexions marines.

 

NÉROLI

Nom commun de l’huile essentielle de la fleur d’oranger amer. Cette dénomination provient de la duchesse Flavio Orsini qui était surnommée la princesse de Néroli.

 

NEZ

Organe qui sert à sentir. Ce mot désigne également les parfumeurs-créateur.

 

NOTE

Il s’agit de la nature olfactive d’une matière première ou d’un parfum. Une note tantôt florale, fruitée, boisée, aromatique … Les notes qui composent une senteur parfumée sont classées en 3 catégories selon leur durée de perception : note de tête, note de cœur, notes de fond.

 

NOTE DE TÊTE

(voir DÉPART).

 

ODEUR

Emanation volatile qui fait appel au sens de l’odorat et qui se sent. Dans le parfum, cette émanation s’applique en priorité aux matières premières ou notes simples.

 

ODORAT

Fait partie des cinq sens du corps humain. Ce sens nous donne la faculté de sentir et de rendre les odeurs perceptibles

 

OLFACTIF

Qui a trait à l’olfaction.

 

OLFACTION

Faculté qui permet de sentir les odeurs.

 

ORGUE à parfums

Meuble de métier qui sert à ranger les différentes matières premières servant à la conception d’un parfum. Très impressionnant par le nombre de fioles à disposition, il est souvent aujourd’hui remplacé par les ordinateurs et les logiciels spécialisés.

 

OSMOLOGIE

Discipline scientifique des odeurs

 

OXYDATION

Effet chimique, altération d’un parfum qui entre en contact avec de l’oxygène. L’oxydation peut être également due à la chaleur, au soleil etc.

 

PALETTE

Assortiment de matières premières qui sont priorisées par un parfumeur au démarrage de son processus créatif.

 

“PANEL”

Il s’agit d’un groupe de recherche qui établit des recherches comparatives. Un échantillon de personnes est invité à suivre des entretiens et/questionnaires durant une période donnée afin d’avoir une meilleure connaissance et un recul nécessaire sur les nécessités d’un marché ou de tester des concepts ou parfums.

 

PARFUM

Finalité d’une création de parfumeur.

Ce mot est souvent mal utilisé pour désigner une note ou une fragrance. Il s’agit surtout du produit le plus concentré en parfumerie.

 

PARFUMERIE

Dénomination standard qui désigne tout ce qui est lié de près ou de loin à l’univers des parfums (boutique, usine, laboratoire etc.)

 

PARFUM / EAU DE PARFUM / EAU DE TOILETTE / EAU DE COLOGNE

Il s’agit des différentes dénominations d’un parfum selon leur concentration. Il n’y a pas de législation sur les dénominations en parfum mais les usages de la profession nous guident, en comparaison une eau de Cologne est concentrée autour de 3 à 5%, une eau de toilette entre 8 et 12% et une eau de parfum entre 13 et 20%.

Auparavant, un même parfum était décliné sous ces différentes concentrations. Le concentré était le même et seule la concentration changeait. Maintenant, il n’est pas rare que les recettes varient également d’un parfum à une eau de toilette !

 

PARFUMEUR

Le parfumeur peut être vendeur et conseiller en parfumerie mais il désigne avant tout la personne qui créé les jus.

 

PAROSMIE

Déformation de la perception olfactive au moment où la personne est confrontée à une odeur

Suite à la covid 19, nous parlons également de « fantosmie » pour mettre en lumière l’apparition d’odeurs fantômes comme une hallucination olfactive.

 

PATCHOULI

Huile parfumée qui existe depuis l’antiquité, le patchouli est une plante tropicale est originaire d’Asie. Son huile essentielle s’obtient par entrainement à la vapeur d’eau des feuilles sèches et fermentées. Son odeur est verte, terreuse, camphrée et mousseuse.

Plante tropicale originaire d’Asie, plus particulièrement d’Indonésie et des Philippines. Le patchouli possède de grandes feuilles parfumées dont l’huile essentielle est extraite depuis l’Antiquité. L’huile essentielle s’obtient par entraînement à la vapeur d’eau des feuilles sèches et fermentées. La puissante odeur du patchouli est boisée, terreuse, camphrée, verte, de mousse.

 

PETITGRAIN

Huile essentielle issue d’une distillation de jeunes feuilles et des tous petits fruits d’agrumes appelés « petits grains ». Ce terme est utilisé pour l'huile essentielle de bigarade, d'orange douce, de mandarine

 

POMMADE

Matière résultant du procédé d’enfleurage, méthode ancienne qui permettait d’extraire les composés olfactifs des fleurs fragiles notamment comme la rose, le jasmin ou le mimosa (voir Enfleurage).

 

PRÉCIPITÉ

Dépôt qui se crée au fond d’un récipient suite au mélange d’un produit insoluble dans un liquide.

 

RENFORCER

C’est accroître l’intensité ou la rémanence d’une ou plusieurs notes d’une composition parfumée.

 

RÉSINE

Ecoulement solidifié de certains végétaux. (voir aussi Baume).

 

RÉSINOÏDE

Extrait obtenu à partir d’une matière première sèche d’origine végétale au moyen d’un solvant (résines, baumes …) Ces extraits rentrent souvent dans les notes de fond.

 

“RIFM”

Diminutif de “Research Institute Fragrance Materials”, il s’agit d’un collectif américain qui a pour vocation de prévenir des mauvais effets d’utilisation de certaines matières premières. Ces analyses sont ensuite communiquées à l’IFRA (Voir IFRA).

 

ROSE

Il existe plusieurs sortes de roses à travers le monde qui participe à la conception de parfum. La plus connue est la ROSA CENTIFOLIA ou ROSE DE MAI puis vient ensuite ROSA DAMASCENA ou ROSE DE DAMAS, de la famille des ROSACEA. Ces fleurs sont pour la plupart cultivées en France, Maroc, Italie, Turquie et Bulgarie. L’extraction de l’absolue et de la concrète sont obtenues grâce à des solvants volatils. L’huile essentielle est obtenue grâce à la distillation des vapeurs d’eau des pétales qui sont bien entendu cueillies à la main. Chaque variété de rose exprime une senteur unique.

Plusieurs variétés de roses sont utilisées, principalement ROSA CENTIFOLIA ou ROSE DE MAI et ROSA DAMASCENA ou ROSE DE DAMAS, de la famille des ROSACEAE. Les variétés destinées à l’obtention d’essence de rose sont cultivées en France, Italie, Maroc, Bulgarie, Turquie. La Concrète et l’Absolue sont obtenues par extraction aux solvants volatils. L’huile essentielle s’obtient par distillation à la vapeur d’eau des pétales fraîchement cueillis à la main. Chaque variété de rose exprime une senteur différente. La Rose blanche a des facettes fleuries vertes/jacinthe. La Rose Rouge à des facettes fruitées (fraise/framboise). La Tea Rose a des facettes thé et abricot.

SANTAL

Le santal émane une odeur boisée, balsamique, orientale, enrobante, chaude etc. Il pousse dans les contrées du Sud Est Asiatique, essentiellement en Inde dans la province de Mysore. Son huile essentielle est créée grâce à de la vapeur d’eau au cœur du bois qui est réduit en copeaux séchés, sont également présentes des racines converties en poudre et séchées.

Le Santal pousse dans le Sud Est asiatique, principalement dans la province indienne de Mysore. L’huile essentielle s’obtient par entraînement à la vapeur d’eau du cœur du bois réduit en copeaux séchés mais aussi des racines réduites en poudre et séchées. Son odeur est boisée, orientale, balsamique, poudrée, lactée, chaude, enrobante, veloutée et très tenace.

 

SENTEUR

Elément qui stimule le sens de l’odorat

 

SILLAGE

Rendu olfactif quand une personne laisse derrière elle l’odeur d’un produit parfumé.

 

SOLIFLORE

Marque les prémisses de la parfumerie moderne. L’idée est de recopier certaines senteurs de la nature en reconstituant des notes florales uniques comme la rose, la violette, le muguet etc.

 

SPECTROMÉTRIE

Sert à étudier et contrôler des éléments qui servent à la création de parfums. Cette méthode est complémentaire de la chromatographie.

 

STABILITÉ

Lors du développement d’un parfum, il est obligatoire de vérifier sa stabilité (pas de physico-chimique dans le temps). Pour cela des moyens modernes d’étuves reproduisent des vieillissements accélérés.

 

“SUI GENERIS”

Signifie en latin « de son espèce ». En parfumerie, cela fait référence à sa propre odeur de peau. Peut parfois suggéré une odeur « animale ».

 

SUPPORT

Termes que l’on utilise en parfumerie pour désigner le produit de base visant à supporter le concentré comme l’alcool éthylique. En cosmétique, le support peut être du savon, une base lavante…

 

TEINTURE

Désignation ancienne des infusions. (Voir infusion). Décomposition à chaud ou à froid des parties solubles d’un composé solide par infusion prolongée avec un liquide, en général à base d’alcool

 

TÉNACITÉ

Se dit d’un parfum particulièrement persistant.

 

TEST

Examen comparatif qui permet d’évaluer la qualité et la valeur d’une composition parfumée.

 

THÈME

Accord majeur autour duquel le parfumeur développe ses idées.

 

TOUCHE ou MOUILLETTE

Papier particulier très absorbant, découpé en fines bandes destiné à recevoir un jus et qui permet d’en apprécier son odeur ainsi que son évolution.

 

VANILLE

La vanille provient d’une orchidée grimpante qui peut mesurer jusqu’à 50 m de long. Elle est originaire du Mexique mais a été exporté à Madagascar au XVIIème siècle. Son absolue est créé à partir des gousses de vanille qui sont récoltées avant maturation puis ensuite mûries pendant 34 mois. Son odeur offre un côté sucré, doux et balsamique.

Liane originaire du Mexique, la vanille fut introduite au XVIIème siècle dans l’océan Indien, à Madagascar, à la Réunion et aux Comores. Il s’agit d’une orchidée grimpante pouvant atteindre 50m de long. L’Absolue s’obtient par traitement des gousses récoltées avant qu’elles ne soient tout-à-fait mûres auxquelles on fait subir un processus de maturation de 34 mois. Son odeur est douce, balsamique avec un côté sucré.

 

VIRER

Se dit d’un parfum qui n’a plus son odeur ni sa couleur d’origine. Ce phénomène est généralement dû à des réactions chimiques ou physiques comme l’oxydation, la lumière ou la chaleur.

 

VOLATIL

Lorsque qu’une note s’évapore très vite

YLANG-YLANG

Il s’agit d’un arbre de la famille des Annonacées, originaire d’Asie du Sud-Est. L’ylang-ylang est cultivé pour ses fleurs qui sont distillées pour ensuite être utilisées en parfumerie.

L’ylang-ylang (Cananga odorata), ou ilang-ilang, est un arbre de la famille des Annonacées, originaire d'Asie du Sud-Est. On le cultive pour ses fleurs dont on extrait par distillation une huile essentielle très utilisée en parfumerie.

 

 

ZESTE

Il s’agit de l’écorce d’agrume (famille des hespéridés). C’est de cette écorce que provient l’huile essentielle. (Voir hespéridé)